Commerce alimentaire en Europe : la croissance continue des chiffres d’affaires suscite l’intérêt des investisseurs immobiliers

Commerce alimentaire en Europe : la croissance continue des chiffres d’affaires suscite l’intérêt des investisseurs immobiliers

Nouveau rapport: Commerce alimentaire en Europe

Le marché européen du commerce alimentaire est resté résilient face à l'incertitude économique. Il a représenté près de 37 % des investissements réalisés en immobilier d’entreprise au sein de l’Union européenne (27 pays). Il n'est donc pas surprenant que la résilience du secteur pendant la pandémie ait accru l'appétit des investisseurs. Cela a entraîné une compression continue des rendements initiaux nets des biens haut de gamme sur les marchés européens clés.

Selon The European Grocery Real Estate Market, un nouveau rapport de JLL et d’Union Investment, le marché devrait continuer à prospérer en 2021.


Intéressé par les tendances sur le long terme qui affecteront le marché du commerce alimentaire ?

Téléchargez le rapport maintenant :


Les grandes tendances

Bien que des incertitudes demeurent quant aux conséquences à long terme de la pandémie, ce rapport identifie les tendances qui impacteront le marché immobilier du commerce alimentaire sur le long terme :

  • Le commerce alimentaire en ligne devrait se stabiliser après la pandémie

    Sur le long terme, la vente en ligne est moins attrayante, car les marges sont étroites. Les distributeurs continueront donc d’investir dans leurs magasins physiques, d’optimiser l’expérience client et, dans certains cas, d’utiliser leurs points de vente en tant que centres de distribution pour leur activité en ligne.

    Le commerce alimentaire en ligne devrait se stabiliser après la pandémie
  • L’urbanisation ouvre de nouvelles opportunités de croissance d’activité aux commerces alimentaires bien desservis.

    Malgré la pandémie, les populations continueront de s’installer dans les grandes villes, qui offrent de meilleures perspectives d’emploi, mais également pour des raisons sociales. En Europe, la population urbaine devrait progresser de 3,4 % d’ici 2035 (3,7 % au Royaume-Uni).
     

    L’urbanisation ouvre de nouvelles opportunités de croissance d’activité aux commerces alimentaires bien desservis.
  • Les biens immobiliers voués au commerce alimentaire s’avèrent être des investissements stables en immobilier d’entreprise dans le contexte actuel.

    Le secteur alimentaire a récemment enregistré une bonne croissance, par rapport au secteur de la mode par exemple. Les biens immobiliers du commerce alimentaire ont donc gagné en attrait pendant la pandémie.

    Les biens immobiliers voués au commerce alimentaire s’avèrent être des investissements stables en immobilier d’entreprise dans le contexte actuel.
  • Intérêt croissant des investisseurs pour les supermarchés et les biens immobiliers du commerce alimentaire.

    Ce secteur est en mesure d'offrir à la fois des revenus de base à long terme pour les investisseurs réfractaires au risque, ainsi que des produits à plus forte valeur ajoutée où des baux plus courts et des actifs plus anciens sont mis sur le marché.

    Intérêt croissant des investisseurs pour les supermarchés et les biens immobiliers du commerce alimentaire.
  • Les principaux moteurs de changement des comportements de consommation alimentaire seront le développement durable, les prix modérés et la qualité.

    L'évolution des habitudes de consommation sera un facteur important de la performance des différents types de commerces alimentaires. L'adaptabilité sera nécessaire pour que ce secteur puisse pivoter rapidement en réponse à l’évolution des comportements.

    Les principaux moteurs de changement des comportements de consommation alimentaire seront le développement durable, les prix modérés et la qualité.
"Les biens immobiliers dédiés au commerce alimentaire européen sont une valeur sûre pour les stratégies d’investissement défensives sur le marché de l’immobilier commercial."

"Les biens immobiliers dédiés au commerce alimentaire européen sont une valeur sûre pour les stratégies d’investissement défensives sur le marché de l’immobilier commercial."

Mike Bellhouse, JLL, Director, Head of Retail Investment, International Capital Markets

Union-Investment-Henrike-Waldburg

"Malgré l’essor fulgurant du commerce en ligne, l’immobilier voué au commerce alimentaire restera indispensable pour les ventes, car il sert à la fois le commerce physique et le commerce en ligne."

Henrike Waldburg, Union Investment, Head of Investment Management Retail

Vos contacts

.

 

 

 

Neil Lipscomb
Director Retail Investment,
International Capital Markets, EMEA

+44 (0)207 399 5674
neil.lipscomb@eu.jll.com

Tjard Martinus
Head of Retail Research, EMEA

+31 (0)20 540 5405
tjard.martinus@eu.jll.com

 

 

 

Henrike Waldburg
Union Investment Real Estate GmbH
Head of Investment Management Retail

+4940349194154
henrike.waldburg@union-investment.de

Olaf Janssen

Head of Real Estate Research

+4940349194354
olaf.janssen@union-investment.de